Apprentis apiculteurs.
 
 

Depuis dimanche nous sommes à Riverton, dans le Sud du Sud, chez Robyn et Robert. Paul & Pauline chez Robert & Robyn hahaha ! 

Nous avons démarré une nouvelle aventure en Woofing. Dans une culture organique cette fois ci. Culture organique n’est pas vraiment le bon terme. Ici, autour de la maison, c’est un mélange de forêt, de verger, de potager et de jardin botanique. Un mélange qui a son équilibre, car chaque plante a son utilité, tout est orchestré par Robert pour que les plantes y poussent comme si l’Homme n’y mettait pas son grain de sel.

Nous vous présenterons plus en détail ce passionnant concept dans le volume 2 de Détours. Oui, oui, je sais, le volume 1 n’est pas encore sorti que l’on vous fait déjà miroiter le sommaire du deuxième numéro, mais patience…

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui, j’ai été entretenir une ruche !
Je me suis parée de la combinaison de cosmonaute, le chapeau, le voile, tout le tintouin, j’ai écouté attentivement les conseils de Robert puis ceux de Robyn, pris mon enfumoir et en avant vers les ruches.

Le but était de vérifier que les abeilles aient encore suffisamment de place pour que la colonie se développe, dans le cas inverse, nous aurions dû ajouter un étage.

Première étape, enfumer les ruches, cela donne l’impression aux abeilles qu’il y a le feu, ainsi elles se dépêchent de manger pleins pleins de miel pour ensuite s’enfuir et trouver un endroit où fonder une nouvelle ruche. Elles se retrouvent donc toutes grosses, pleines de miel et sont plus lentes, ce qui nous laisse le temps de travailler tranquillement.

 
© Detours Magazine. Apiculture
 
NZ_2016.01-5894.jpg
© Detours Magazine . Apiculture
 
 

Chacun de mes gestes étaient dictés par Robert qui, un peu plus loin, planqué dans les arbres, m’expliquait en détail les instructions.

C’était assez chouette comme expérience. Suivre à la lettre ses paroles, comme si j’avais une oreillette pour me guider. C’était aussi rassurant qu’il soit là, ainsi j’étais sûre de ne pas faire de bourde ou de ne pas paniquer, parce que mine de rien tu es au milieu de centaines d’abeilles, à démonter leur maison alors tu ne fais pas trop la fière.

On continue à apprendre pleins de choses, on ouvre grands nos oreilles pour en oublier le moins possible ! Cette semaine est passionnante !

 
© Detours Magazine . apiculture
 
© Detours Magazine . Apiculture
 

Passionnée de voyage et de photographie, curieuse et touche à tout.