Le temps file.

 

Detours Magazine .
 
Detours Magazine.
 

Nous parcourons les routes néozélandaises lentement, dans notre bolide blanc et bleu, mais nous voilà déjà à la fin de notre visite de l’île du Sud, de nouveau sur le ferry, direction Wellington cette fois. Une première boucle est bouclée.

Nous avons décidé de tout mettre sur pause pour partir au bout du monde, il y a quasiment 2 ans. Il nous a fallu un an d’organisation, et nous voilà sur les routes depuis 7 mois à vivre notre rêve. A vivre au gré de nos envies et de la météo. Dans 3 mois, nous nous envolerons pour l’Australie, pour l'île-continent qui a tant de paysages à offrir. On n’a pas fini d’en prendre plein la vue, on n’a pas fini de découvrir. Mais, il y a quelques jours, une première page s’est tournée, en même temps que le ferry nous rapprochait de Wellington.

Cela marque la fin d’un premier chapitre, c’est un mélange de sensations étranges. D’un côté on est ravi de ce que l’on a vécu, nos têtes sont remplies d’images et de souvenirs, et nous sommes contents de passer à autre chose, d’aller voir ailleurs, de découvrir encore et encore. Et puis, il y a un peu de nostalgie. On en a rêvé de ce pays, on l’a imaginé, on l’a convoité. On a passé du temps à organiser ce voyage, et en un claquement de doigt, nous voilà à une première fin.

Detours Magazine.
Detours Magazine.
Detours Magazine.
Detours Magazine.

 

Alors sans regarder derrière nous, nous continuons d’avancer, avec un petit pincement au cœur tout de même, parce qu’on l’aurait bien vue en hiver cette île, on aurait bien parcouru ses montagnes en sentant la neige craquer sous nos pieds. Pour un prochain voyage peut être.

Nous voici de retour dans l’île du Nord, où nous avons encore pleins de beaux paysages à voir. Nous sommes sur sa côte ouest cette fois, et nous nous dirigeons vers la région des volcans, pour apercevoir une nouvelle facette de ce si beau pays. Nous continuons à nous émerveiller lorsque nous entamons une nouvelle route. C’est devenu comme un tic, à chaque fois, l’un de nous s’écrit « Nouvelle Route !! », et ça nous fait sourire... Il en faut peu pour être heureux comme dirait l’autre.

Toutes les images de l'article ont été faites lors de la traversée Picton/Wellington. En trois heures, le temps nous a offert tellement de lumières différentes, comme pour nous montrer toute la diversité de la Nouvelle-Zélande.

 

 
Detours Magazine.

Passionnée de voyage et de photographie, curieuse et touche à tout.